0 article dans votre panier
accéder au panier
L'UE dans la mondialisation
Accéder à nos publications par :

Le ralentissement du commerce mondial : une rupture structurelle porteuse d'incertitudes

Sébastien Jean
Question d'Europe n°421 - 13/02/2017

Depuis la crise financière de 2008-2009, le commerce mondial s'est durablement et structurellement ralenti. Cela n'a pas été évident d'emblée. Le commerce est en grande partie composé de biens manufacturés, dont la demande est plus cyclique que celle des services et des produits agricoles. Les investissements, qui comprennent une proportion élevée d'importations, sont en outre plus volatils que le reste de la demande. Le fait que les exportations incorporent de plus en plus d'intrants intermédiaires importés a accentué la cyclicité du commerce. Enfin, lors d'une crise financière aiguë, la restriction des crédits commerciaux et la détérioration des garanties (plus indispensables encore aux exportations qu'aux transactions nationales) limitent les échanges internationaux.

Charles de Marcilly
Question d'Europe n°407 - 17/10/2016
Charles de Marcilly - Angéline Garde
Question d'Europe n°389 - 18/04/2016
Nicole Gnesotto
Question d'Europe n°296 - 02/12/2013
Pierre Vimont
Question d'Europe n°236 - 10/04/2012
Anne-Marie Idrac
Question d'Europe n°222 - 12/12/2011
Sebastian Paulo
Question d'Europe n°200 - 04/04/2011