Mesures sanitaires et conditions de voyages en Europe

Open panel Open panel
Mesures sanitaires et conditions de voyages en Europe

Mesures prises au niveau européen

 

Les frontières. Le certificat Covid européen est entré en vigueur le 1er juillet. Les personnes vaccinées, ayant passé un test négatif ou étant guéries de la maladie peuvent voyager dans l’Union sans restriction, mais des mesures peuvent être mises en place si cela est nécessaire et proportionné. La Commission s'est engagée à mobiliser 100 millions € pour rendre les tests abordables et accessibles. Le 1er décembre, la Commission a proposé une approche commune pour limiter la propagation du variant Omicron dans l’Union, accélérer la vaccination et les doses de rappel, et intensifier les travaux sur les traitements. Le 25 novembre, elle a proposé d’actualiser les recommandations en matière de voyages au sein de l’Union, en individualisant les restrictions en fonction du statut vaccinal et en ramenant la validité du certificat Covid à 9 mois, sauf rappel de vaccin. Elle a aussi proposé de simplifier les critères pour les voyageurs non-européens, notamment en prenant en compte les vaccins recommandés par l’OMS et en supprimant la liste des pays pour lesquels les restrictions peuvent être levées, au profit de critères individualisés en fonction du statut vaccinal. Cette liste des pays  est pour l’instant régulièrement actualisée. Le 26 novembre, la Commission a recommandé aux États membres de suspendre les vols en provenance d'Afrique australe et des autres pays touchés par le nouveau variant Omicron. L’application Re-open EU recense toutes les mesures en place concernant les voyages entre États membres.

 

Les dernières actions. L’objectif d’une vaccination complète de 70% de la population de l’Union a été atteint le 31 août. La Commission a réservé jusqu’à 4,6 milliards de doses par des accords avec 8 laboratoires. Le dernier contrat en date a été signé le 10 novembre avec Valneva, pour 27 millions de doses en 2022 doses et jusqu'à 33 millions de doses supplémentaires en 2023 lorsque le vaccin aura été approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA). L’Union a également établi une liste de 10 traitements prometteurs, qui peuvent bénéficier d'une flexibilité réglementaire, d'un soutien scientifique de l'EMA, et d’éventuels achats groupés par l’Union. Le 15 juin, la Commission a présenté un rapport sur les premiers enseignements à tirer de la crise. 

 

Carte des mesures prises au niveau des États membres

Dernière actualisation : 6 décembre 2021

Voir en plein écran