Fondation Robert Schuman

Open panel Open panel

Annonce de la répartition des compétences au sein de la future Commission européenne

© Commission européenne - Services audiovisuels

Annonce de la répartition des compétences au sein de la future Commission européenne

10/09/2014 - Le 10 septembre, Jean-Claude Juncker président élu de la Commission européenne, a annoncé la répartition des responsabilités au sein du collège des commissaires. Il y a 7 vices présidents, chacun étant à la tête d'une "équipe" de commissaires pour un projet spécifique. Federica MOGHERINI (Italie), Haute Représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Frans TIMMERMANS (Pays-Bas) Premier vice-président, Andrus ANSIP (Estonie), Vice Président, marché numérique européen,, Alenka BRATUŠEK (Slovénie), Vice-présidente, Union énergétique, Valdis DOMBROVSKIS (Lettonie), Vice-président euro et dialogue social, Kristalina GEORGIEVA (Bulgarie), Vice-présidente, budget et ressources humaines, Jyrki KATAINEN (Finlande), Vice président, croissance et investissement, Les candidats seront auditionnés prochainement par le Parlement européen. Le futur exécutif européen comptera neuf femmes, soit autant que la Commission sortante. Sur les 28 commissaires, 15 appartiennent à la droite et au centre droit, cinq sont des libéraux et huit des socialistes. La moyenne d'âge est de 53 ans .

Courte victoire de la gauche et poussée des populistes de droite aux élections législatives suédoises

15/09/2014 Parti social-démocrate (SAP) est arrivé en tête des élections législatives le 14 septembre en Suède recueillant 31,2% des suffrages et remportant 113 sièges des 349 du Riksdag (parlement ) (+ 1 par rapport au scrutin du 19 septembre 2010). Il devance le Rassemblement modéré (M), du Premier ministre sortant Fredrik Reinfeldt, qui a obtenu 23,2% et 84 sièges (-23). Les Démocrates suédois (SD) se placent 3e avec 12,9% et 49 sièges (+29). Le Parti de l'environnement-Les Verts (MP) recueille 6,80% et 24 élus (-1), suivi du Parti du centre (C), 6,10% et 22 élus (-1), du Parti de la gauche (Vp) 5,7% et 21 sièges (+2), du Parti du peuple-Les Libéraux (FpL), 5,4% et 19 sièges (-5) et du Parti chrétien-démocrate (KD) 4,6% des voix et 17 élus (- 2). La participation s'est élevée à 83,3%. Ensemble, les 3 partis de gauche ont obtenu 43,70% et 158 députés, soit loin de la majorité absolue (175). La formation du gouvernement risque d'être compliquée.

Juncker, patron de choc!

11/09/2014 Dans un éditorial paru sur son site, Jean-Dominique Giuliani, président de la fondation Robert Schuman, commente la composition de la commission européenne qui présidera Jean-Claude Juncker en insistant sur les nouveautés organisationnelles et les priorités politiques affichées.

Référendum en Ecosse : Une consultation qui s'annonce très serrée.

15/09/2014 " Should Scotland be an independent country? (L'Ecosse doit-elle devenir un pays indépendant ?) ", telle est la question à laquelle devront répondre par " oui " ou par " non " le 18 septembre 4 millions d'électeurs résidant en Ecosse (les personnes nées en Ecosse mais non inscrites sur les listes électorales de la région ne sont pas autorisées à voter alors que celles nées en Angleterre mais résidant en Ecosse pourront s'exprimer). Pour la première fois, le 7 septembre, un sondage Yougov a donné les partisans du "oui" à l'indépendance en tête (51%). Quelques jours avant cette consultation, la Fondation publie une étude sur le Parlement écossais à travers le prisme de ce choix politique majeur.

" Le pacte de stabilité et de croissance comporte, en effet, des marges de flexibilité dans le rythme de l'ajustement budgétaire, et ces marges doivent être utilisées".

08/09/2014 Le 4 septembre, le conseil des gouverneurs de la BCE a pris de nombreuses décisions qui entreront en vigueur le 10 septembre. Elles consistent en une nouvelle baisse des taux directeurs et un programme de rachat d'actifs, principalement des créances non bancaires. La Fondation Robert Schuman publie un entretien avec Benoit Coeuré, membre du Directoire de la Banque centrale européenne.

Les élections législatives du 5 octobre pourraient ne pas permettre à la Bulgarie de sortir de la crise politique

08/09/2014 Le 5 octobre, les Bulgares sont appelés aux urnes pour renouveler les 240 membres de la Narodno sabranie (Parlement). Ces élections législatives sont les deuxièmes à être anticipées après celles du 12 mai 2013. 18 partis et 7 coalitions sont en lice. Les députés sont élus pour 4 ans au sein de 31 circonscriptions plurinominales. Le mode de scrutin est mixte : 31 députés sont élus au scrutin majoritaire (selon le système du First past the post) et 209 au scrutin proportionnel (listes fermées) selon la méthode de Hare-Niemeyer. Les candidats doivent être âgés d'au moins 21 ans. Un minimum de 4% des suffrages exprimés est indispensable pour être représenté au parlement. Les partis politiques représentés à l'Assemblée nationale sont: le GERB, principal parti d'opposition de l'ancien Premier ministre (2009-2013) Boïko Borissov, avec 97 députés; la Coalition pour la Bulgarie (KzB), alliance de 4 partis de gauche dont le Parti socialiste (BSP) 84 sièges ; le Mouvement pour les droits et les libertés (DPS) 36 députés ; Ataka, parti d'extrême droite 23 sièges. Selon la dernière enquête d'opinion réalisée par l'institut Sova Harris et publiée le 3 septembre, le GERB devrait recueillir 42,2% des suffrages, le parti socialiste 31,4%, le Mouvement pour les droits et les libertés 11,1%, Bulgarie sans censure 7,3% et le Bloc réformiste 7,1%.

Lettonie : élections législatives dans un contexte de forte inquiétude et de tension avec la Russie

08/09/2014 Les Lettons sont appelés aux urnes le 4 octobre pour renouveler les 100 députés de la Saeima (parlement). 1 156 candidats, issus de 13 partis politiques, se présentent. Les députés sont, depuis 1998, élus pour 4 ans au scrutin proportionnel selon la méthode de Sainte-Lagüe. Un parti politique doit recueillir au moins 5% des suffrages exprimés pour être représenté au Parlement. 5 partis politiques y sont représentés: le Centre de l'harmonie (SC), principal parti d'opposition de gauche, avec 31 sièges ; Unité (Vienotiba, V), de la Premier ministre sortante Laimdota Straujuma avec 20 sièges ; le Parti de la réforme (R), membre du gouvernement sortant avec 16 sièges ; l'Alliance nationale, membre du gouvernement sortant, avec 14 députés ; et l'Union des Verts et des paysans (ZZS), membre du gouvernement sortant, avec 13 sièges. Selon la dernière enquête d'opinion réalisée par l'institut Latvijas Fakti et publiée le 5 septembre, le Centre de l'harmonie arriverait en tête du scrutin avec 21,1% des suffrages, suivi d'Unité, 17,3%, l'Union des Verts et des paysans 8,2% et l'Alliance nationale, 5,8%.

Débat entre Christine Lagarde et Wolfgang Schäuble

18/07/2014 Le 18 juillet, Christine Lagarde, directrice générale du FMI participait à une conférence de la Fondation Robert Schuman à Paris en compagnie de Wolfgang Schäuble, ministre allemand des finances et membre du conseil d'administration de la Fondation.

Composition du Parlement européen

07/07/2014 Le Parlement européen a tenu sa séance inaugurale le 1er juillet 2014. Il compte 275 femmes sur 751, soit 36.62%. Il comprend 7 groupes politiques : par ordre d'importance PPE (221 membres), S&D (191) CRE (70), ADLE (67), GUE/NGL (52), Verts/ALE (50) et ELDD (48). Les 52 autres députés siègent parmi les non inscrits. Martin Schulz a été réélu président du Parlement européen pour 2 ans et demi. 14 vice-présidents et 5 questeurs ont été élus le 2 juillet. Le 7 juillet, les présidents et vice-présidents des commissions parlementaires ont été désignés.

Pourquoi et comment l'Europe restera le coeur du Monde - Petit Traité d'optimisme

15/05/2014 Le président de la Fondation Robert Schuman, Jean-Dominique Giuliani, publie un ouvrage intitulé Pourquoi et comment l'Europe restera le cœur du monde - Petit traité d'optimisme. Cet ouvrage, publié aux éditions Lignes de Repères, est disponible sur le site de la Fondation au format papier et au format numérique (liseuses et tablettes).

Le Rapport Schuman sur l'Europe, l'état de l'Union 2014 est paru

08/04/2014 2014, un tournant pour l'Europe ? Les élections européennes et le renouvellement de toutes les institutions politiques de l'Union offrent une opportunité exceptionnelle pour analyser la situation de l'Union européenne et ses évolutions. Ces questions se trouvent au coeur du Rapport Schuman 2014, ouvrage annuel de référence sur l'Europe. Cette 8ème édition contient un entretien exclusif du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui livre sa vision des enjeux de la défense européenne. Cet ouvrage, réalisé sous la direction de Thierry Chopin et de Michel Foucher, est publié aux éditions Lignes de Repères. Il est disponible dans toutes les librairies et sur le site de la Fondation au format papier et en livre numérique (liseuses et tablettes).

Soutenez-nous
L'Europe, c'est notre avenir.
Soutenir la Fondation Robert Schuman, c'est perpétuer la volonté de vivre ensemble et oeuvrer chaque jour pour rendre l'Europe accessible à tous.
Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !
Librairie
Retrouvez tous nos ouvrages ainsi que toutes nos publications, format papier et/ou PDF imprimables dans notre boutique !
Commandez directement en ligne, aucune création de compte n’est nécessaire, c’est simple, rapide et sécurisé !
Inscrivez-vous à notre Lettre
Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnés et ses éditions en 5 langues (français, anglais, allemand, espagnol et polonais) elle apporte jusqu'à vous, depuis 12 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais.
Je m'abonne gratuitement à La Lettre :
Le fil de la Fondation Twitter