Fondation Robert Schuman

Open panel Open panel

Le défi de l'immigration clandestine en Méditerranée

Le défi de l'immigration clandestine en Méditerranée

13/04/2015 - La question migratoire bouscule la politique intérieure des Etats membres. Les mouvements protestataires s'en sont emparés pour remettre en cause l'action des gouvernements et des institutions européennes. Les idées simples fleurissent, s'en prenant aux accords de Schengen, à l'inefficacité des politiques nationales ou européennes. La réalité est bien différente : l'Europe est confrontée à un défi considérable qu'elle ne relèvera que dans la durée. Il exige de la constance dans l'effort, du courage, de l'imagination et très certainement le refus des slogans. Jean-Dominique Giuliani actualise ici une étude parue en décembre dans la revue "Études marines" du CESM.

25 ans après la réunification de l'Europe: points de vue français hongrois et européens

28/04/2015 Le Centre de Connaissances Jozsef Antall, le groupe d'amitié France-Hongrie de l'Assemblée nationale, l'Ambassade de Hongrie en France, la Fondation Robert Schuman et l'Institut Jacques Delors organisent le 28 avril une table ronde sur les points de vue hongrois, français et européens sur la réunification de l'Europe 25 ans après l'accession de Jozsef Antall au poste de Premier ministre de la Hongrie libre. Inscription obligatoire.

Quelle logique suit donc la Banque centrale européenne ?

20/04/2015 La Banque centrale européenne (BCE) " tient " l'euro, et l'euro " tient " la zone euro. Il s'agit de " tenir " cette zone pour la sortir de cette crise dite financière, qui est en réalité une mutation économique lente et pénible. Pour tenir ce rôle, la BCE assume une série de difficultés et d'héritages, bien plus complexes que ceux de la Réserve fédérale américaine (Fed) par exemple, dans une situation qui est également plus difficile. Elle y a donc quelque mérite. Cette contribution de Jean-Paul Betbèze offre une analyse de la logique de la BCE dans la résolution de la crise financière.

Le Parti du centre emmené par Juha Sipilä remporte les élections législatives en Finlande

20/04/2015 Le Parti du centre (KESK) dirigé par Juha Sipilä, est arrivé en tête des élections législatives le 19 avril en Finlande en recueillant 21,1% des suffrages et remportant 49 des 200 sièges de l'Eduskunta/Riksdag. Les Vrais Finlandais (PS), parti populiste emmené par Timo Soini, ont obtenu la deuxième place avec 38 sièges et 17,6%. Ils sont suivis par le Rassemblement conservateur (KOK) dirigé par le Premier ministre sortant Alexander Stubb, qui a recueilli 18,2% et 37 députés. Le Parti social-démocrate (SPD) a pris la 4e place avec 16,5% et 34 sièges. Les Verts (VIHR) obtiennent 8,5% et 15 députés, l'Alliance des gauches (VAS) 7,1% et 12 élus, le Parti du peuple suédois (SFP) 4,9% et (9 sièges et le Parti chrétien-démocrate (SKL) 3,5% et 5 députés. La participation s'est élevée à 70,1%, soit + 2,7 points par rapport au scrutin de 2011.

Le Rapport Schuman sur l'Europe, l'état de l'Union 2015

20/03/2015 La 9e édition du Rapport Schuman sur l'état de l'Union vient de paraître. Il offre une opportunité de mieux comprendre les enjeux à venir : renforcement de la zone euro, croissance et emploi, investissements, Union de l'énergie, immigration, terrorisme, défense européenne et défis de sécurité à l'Est et au Sud, enjeux transatlantiques, etc. Les plus hautes personnalités dont Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, ainsi que les meilleurs experts ont choisi de s'y exprimer : Angelino Alfano, Joachim Bitterlich, Michel Derdevet, Nicole Gnesotto, Mathilde Lemoine, Anand Menon, Jean-Claude Piris, Robin Niblett, Daniela Schwarzer, etc. Le Rapport Schuman 2015 sur l'état de l'Union est disponible en librairie, sur le site de la Fondation et en version numérique.

Le président de la République sortant Bronislaw Komorowski est le grand favori de l'élection présidentielle en Pologne

13/04/2015 Le 10 mai prochain, les Polonais se rendront aux urnes pour le 1er tour de l'élection présidentielle. Si aucun des 11 candidats en présence ne parvient alors à obtenir la majorité absolue, un 2e tour sera organisé deux semaines plus tard, soit le 24 mai. Le dernier sondage réalisé par l'institut IBRiS pour le quotidien Rzeczpospolita et publié le 30 mars dernier crédite le président sortant Bronislaw Komorowski (Plateforme civique PO) de 41% des suffrages au 1er tour devant Andrzej Duda (Droit et justice, PiS), qui en recueillerait 27% . La candidate de gauche Magdalena Ogorek, Janusz Korwin-Mikke (Coalition pour la restauration de la liberté et de l'espoir de la République, KORWiN) et Adam Jarubas (Parti populaire, PSL) obtiendraient chacun 5%. Environ 11% des personnes interrogées déclarent ne pas avoir encore fait leur choix.

En Europe, la politique en miettes ?

12/04/2015 Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation, signe sur son site un éditorial intitulé "En Europe, la politique en miettes ?" dans lequel il observe que les grands partis de gouvernements sont affaiblis. Les votes protestataires se multiplient. Des "frondeurs" se désolidarisent de leurs mouvements. Des coalitions inattendues se forment sous l'empire de la nécessité de gouverner. Aussi, face à cette réalité, il appelle à un changement avec célérité de l'Europe politique pour redonner à ses citoyens l'espoir qu'elle mérite.

Incertitude maximale à un mois des élections législatives britanniques

07/04/2015 Le 7 mai prochain, les Britanniques renouvelleront les 650 membres de la Chambre des Communes, Chambre basse du Parlement. Aucun parti ne devrait obtenir à lui seul la majorité absolue et les spéculations vont bon train concernant les coalitions possibles. La formation de la future majorité gouvernementale constitue donc le véritable enjeu politique du scrutin. Tous les sondages à un mois du scrutin donnent les deux principaux partis (Conservateurs et Travaillistes) au coude-à-coude, voire à égalité. Le débat télévisé du 2 avril entre les 7 principaux candidats n'a pas donné de gagnant. Les questions économiques, la santé et l'immigration sont les sujets prioritaires de ces élections, ainsi que l'Europe indirectement puisque le Premier ministre sortant David Cameron a annoncé en mai 2013 l'organisation d'un référendum, s'il l'emportait, sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit).
Soutenez-nous
L'Europe, c'est notre avenir.
Soutenir la Fondation Robert Schuman, c'est perpétuer la volonté de vivre ensemble et oeuvrer chaque jour pour rendre l'Europe accessible à tous.
Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !
Librairie
Retrouvez tous nos ouvrages ainsi que toutes nos publications, format papier et/ou PDF imprimables dans notre boutique !
Commandez directement en ligne, aucune création de compte n’est nécessaire, c’est simple, rapide et sécurisé !
Inscrivez-vous à notre Lettre
Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnés et ses éditions en 5 langues (français, anglais, allemand, espagnol et polonais) elle apporte jusqu'à vous, depuis 12 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais.
Je m'abonne gratuitement à La Lettre :
Nos dossiers pédagogiques
Le fil de la Fondation Twitter