Observatoire des Élections en Europe

Open panel Open panel
Observatoire des Élections en Europe
Politique et démocratie
Autriche - Présidentielle

Le pire n'est pas toujours sûr - Alexander Van der Bellen est élu président de la République d'Autriche

Le pire n'est pas toujours sûr - Alexander Van der Bellen est élu président de la République d'Autriche

05/12/2016 - Résultats - 3ème tour

Alexander Van der Bellen a remporté le 2e tour de l'élection présidentielle autrichienne en Autriche le 4 décembre. Le candidat écologiste (Les Verts, DG) qui se présentait en indépendant a recueilli 51,7% des suffrages contre 48,3% des voix à son adversaire, le candidat populiste Norbert Hofer (Parti libéral, FPÖ). La participation s'est élevée à 64,6%, soit -8,10 points par rapport au précédent scrutin (invalidé) du 22 mai dernier.

Ce " troisième " tour du 4 décembre avait en effet été organisé après l'invalidation du 2e tour du 22 mai 2016 qui avait vu la victoire d'Alexander Van der Bellen avec 30 863 suffrages d'avance sur Norbert Hofer. Ce dernier avait contesté les résultats. Le 1er juillet, après avoir auditionné 90 personnes durant deux semaines, la Cour constitutionnelle autrichienne avait donc invalidé le 2e tour de scrutin indiquant que s'il n'existait aucune preuve de fraude électorale, des irrégularités avaient néanmoins entaché le scrutin.
Initialement prévu pour le 2 octobre, celui-ci avait été repoussé au 4 décembre en raison de problèmes apparus sur les enveloppes prévues pour le vote par correspondance qui avaient commencé à être distribuées aux électeurs souhaitant voter de cette façon.


Résultats de l'élection présidentielle des 24 avril et 4 décembre 2016 en Autriche


Participation : 68,5% (1er tour) et 64,6% (2e tour)
Tableau
Source : Ministère de l'Intérieur


Le candidat populiste a très vite reconnu sa défaite. " Je souhaite féliciter Alexander Van der Bellen pour son succès et j'appelle tous les Autrichiens à rester solidaires et à travailler ensemble " a déclaré Nobert Hofer dès l'annonce des résultats, qui a également précisé qu'" en démocratie, les électeurs avaient toujours raison ". " Cette fois, il n'y a pas de contestation, nous sommes certains que les votes des citoyens ont été traités régulièrement " a indiqué le dirigeant du FPÖ, Heinz-Christian Strache.

Âgé de 72 ans et issu d'une famille ayant fui le communisme, Alexander Van der Bellen est né à Vienne. Diplômé en économie de l'université d'Innsbruck, il a été assistant à l'Institut des finances de cette université puis à l'Institut international pour le management et l'administration de Berlin. En 1976, il devient professeur à l'université d'Innsbruck, puis à l'Académie fédérale d'administration de Vienne et à l'université de Vienne, où il sera ensuite nommé doyen de la faculté des sciences économiques et sociales.
Tout d'abord membre du Parti social-démocrate, Alexander Van der Bellen a rejoint les Verts (DG). Elu député en 1994, il devient porte-parole du parti en 1997, fonction qu'il occupera jusqu'en 2008.
Il sera le premier chef d'Etat autrichien issu des Verts mais le deuxième écologiste élu à la présidence de la République d'un Etat membre de l'Union européenne après le Letton Raimonds Vejonis (Union des verts et des paysans, ZZS).
Il prendra ses fonctions le 26 janvier prochain.

L'élection présidentielle de 2016 aura confirmé que le principe du Proporzsystem, système corporatiste fondé sur le compromis et le partage du pouvoir entre les deux principaux partis (Parti social-démocrate, SPÖ, et Parti populaire, ÖVP) ainsi que sur la coopération entre les syndicats et le patronat, qui figure au cœur du système politique autrichien est à bout de souffle, ce qui explique la forte progression du FPÖ premier parti dans les enquêtes d'opinion. Des faits inquiétants dans la perspective des prochaines élections législatives prévues pour l'automne 2018.
Directeur de la publication : Pascale JOANNIN
L'auteur
Corinne Deloy
Chargée d'études au CERI (Sciences Po Paris), responsable de l'Observatoire des élections en Europe à la Fondation Robert Schuman
Autres étapes