Événements

Open panel Open panel
Les événements
Union européenne
Les lauréats du Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) ont été révélés
Union européenne - 25/06/2020
Le Prix Franco-Allemand du Journalisme, dont la Fondation Robert Schuman est partenaire, a révélé les lauréats pour l'édition de 2020.


Bien que la cérémonie festive prévue à Berlin ait été annulée, les noms des lauréats du Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) de cette année reçoivent leur prix le 25 juin 2020. Ils sont présentés au grand public par un film qui dernier sera diffusé sur le site www.pfaj.eu et en langue allemande sur la troisième chaîne publique allemande SR Fernsehen le dimanche 28 juin à 18 h 45. Ce documentaire intitulé "Unter der Oberfläche " montre une fois de plus le caractère essentiel de la coopération franco-allemande pour l'avenir de l'Europe.

Les récipiendaires du Prix pour l'édition de 2020 sont

- Catégorie VIDÉO :
Fabienne Hurst, Julian Feldmann et Robert Bongen pour "75 ans après, le village d'Ascq réclame justice", ARTE/NDR
- Catégorie AUDIO :
Leslie Benzaquen pour "L'affaire des 450 tableaux", Apple Podcasts/Spotify/Deezer/Acas
- Catégorie ÉCRIT :
Elise Madeleine Glöckner, Veronika Lintner, Jonas Voss et Julian Würzer pour "Europa 2019. Eine Reise", Augsburger Allgemeine
- Catégorie MULTIMÉDIA :
CORRECTIV, Frontal21/ZDF & 33 autres médias pour "Grand Theft Europe", https://correctiv.org/top-stories/2019/05/06/grand-theft-europe/
- Catégorie JEUNES TALENTS (dans la catégorie Audio) :
Anaelle Abasq, Alexia Echerbault, Lara Gohr, Thabo Huntgeburth, Lukas Knauer, Louise Pillais, Mathilde Pires, Meret Reh, Camille Sarazin et Ramona Westhof pour "Plus chaud que le climat - Heißer als das Klima", DLF Kultur

Depuis 1983, le Prix Franco-Allemand du Journalisme est décerné chaque année dans cinq catégories. Thomas Kleist, Président du PFAJ et PDG de la SR, a loué la qualité des sujets soumis cette année. "Pour les relations franco-allemandes et le vivre ensemble en Europe, le travail des médias de qualité revêt une valeur inestimable." D'après lui, cela vaut tout particulièrement en temps de crise, la pandémie de Covid-19 nous montrant en effet que, contre les fausses informations et les théories parfois absconses, le savoir-faire des journalistes professionnels est le meilleur antidote.