Résultats

Le Premier ministre Victor Ponta et Klaus Johannis s'affronteront le 16 novembre dans un 2e tour qui pourrait être plus serré que prévu

Élections en Europe

Corinne Deloy

-

3 novembre 2014
null

Versions disponibles :

FR

EN

Deloy Corinne

Corinne Deloy

Chargée d'études au CERI (Sciences Po Paris), responsable de l'Observatoire des élections en Europe à la Fondation Robert Schuman

Le Premier ministre Victor Ponta et Klaus Johannis s'affronteront le 16 novembre...

PDF | 507 koEn français

Le Premier ministre et président du Parti social-démocrate (PSD) Victor Ponta est arrivé en tête du 1er tour de l'élection présidentielle qui s'est déroulé le 2 novembre en Roumanie. Le chef du gouvernement a recueilli 40,33% des suffrages et a devancé Klaus Johannis (Parti national-libéral, PNL), maire de Sibiu et membre du Forum démocratique des Allemands de Roumanie (FDGR), qui a obtenu 30,44% des voix. Il était soutenu par l'Alliance chrétienne-libérale (Alianta Crestin Liberal, ACL), alliance du Parti national-libéral (PNL) et du Parti démocrate-libéral (PD-L).

Le président du Sénat et ancien Premier ministre (2004-2008) Calin Popescu-Tariceanu (Parti libéral-réformiste) a pris la 3e place du scrutin présidentiel avec près de 6% des suffrages. Il est suivi par Elena Udrea (Parti du mouvement populaire), ancienne ministre du Développement régional et du Tourisme (2009-2012) soutenu par le président de la République sortant Traian Basescu qui a recueilli environ 5% des voix et par la députée européenne et ancienne ministre de la Justice (2004-2007) Monica Macovei, membre du Parti libéral-démocrate (PD-L) qui se présentait en candidate indépendante (4% des suffrages).

La participation a été légèrement inférieure (- 2,06 points) à celle enregistrée lors du 1er tour de la précédente élection présidentielle du 22 novembre 2009 et s'est élevée à 52,31%[1].

Victor Ponta et Klaus Johannis s'affronteront lors d'un 2e tour de scrutin le 16 novembre.

Je me sens extrêmement fier et je suis très heureux que les Roumains aient exprimé leur confiance dans mon programme qui vise à développer le pays et à mettre fin aux discordes après dix ans de mensonge et de divisions " a déclaré le Premier ministre Victor Ponta accusant sans le nommer le président de la République sortant Traian Basescu avec lequel il a vécu une cohabitation difficile. " Après dix ans de guerre et de destruction, l'heure de la reconstruction est venu " a-t-il encore souligné.

Je suis confiant dans le fait que vingt-cinq ans après la chute du régime communiste, nous pourrons enfin mettre un terme à la transition pour que la Roumanie devienne un véritable pays démocratique et européen " avait indiqué le chef du gouvernement après avoir déposé son bulletin dans l'urne.

J'appelle les Roumains qui ne veulent pas accorder tout le pouvoir à un seul parti à me soutenir. Je suis le seul candidat encore en lice qui est prêt à vous garantir justice, indépendance et Etat de droit " a déclaré Klaus Johannis qui s'est montré confiant dans le fait qu'il sortirait vainqueur du 2e tour de scrutin.

Selon la dernière enquête d'opinion réalisée sur le sujet, le Premier ministre Victor Ponta devrait s'imposer avec 53,50% des suffrages le 16 novembre. Il doit cependant se souvenir de ses prédécesseurs Adrian Nastase en 2004 and Mircea Geoana en 2009 qui ont échoué au 2e tour après avoir recueilli des résultats élevés deux semaines plus tôt. " Nous avons appris suffisamment appris pour ne pas perdre l'élection présidentielle pour la troisième fois " a déclaré le chef du gouvernement.

Les jeux au 2e tour ne sont pas faits, beaucoup dépend de la consigne que vont donner les candidats éliminés au 1er tour " a indiqué le sociologue Mircea Kivu qui pense que la députée européenne Monica Macovei devrait appeler ses sympathisants à voter pour Klaus Johannis tandis que l'ancien Premier ministre Calin Popescu Tariceanu devrait se prononcer pour Victor Ponta.

Tout dépend maintenant de la mobilisation des électeurs des zones urbaines et de l'étranger qui ont été indignés par la mauvaise organisation d'hier " a souligné Alina Mungiu-Pippidi, professeur de science politique à l'université Hertie de Berlin. " Si 4 à 5% de personnes supplémentaires des zones urbaines viennent voter au 2e tour, Klaus Iohannis remportera l'élection présidentielle " a-t-elle conclu.

[1] http://www.bec2014.ro/wp-content/uploads/2014/11/comunicatCentrOra10_20.pdf

Le Premier ministre Victor Ponta et Klaus Johannis s'affronteront le 16 novembre...

PDF | 507 koEn français

Pour aller plus loin

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-26-56.7014.jpg

Corinne Deloy

13 mai 2024

Il s’en est fallu de peu que le chef de l’Etat sortant Gitanas Nauseda soit réélu dès le 1er tour de l’élection présidentielle le 12 mai en Lituani...

Élections en Europe

 
2014-03-10-16-43-09.9897.jpg

Pascale Joannin

13 mai 2024

Du 6 au 9 juin, pour tenir compte des traditions de vote des pays, les Européens sont invités à élire leurs 720 représentants au Parlement européen, soit quin...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-26-56.7014.jpg

Corinne Deloy

22 avril 2024

Le 12 mai prochain, les Lituaniens sont convoqués aux urnes pour le 1er tour de l’élection présidentielle. Le chef de l’Etat sortant Gitanas Nauseda est candidat &agra...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-13-31.3211.jpg

Corinne Deloy

22 avril 2024

La coalition emmenée par l’Union démocratique (HDZ), conduite par le Premier ministre sortant Andrej Plenkovic, est arrivée en tête des élections législa...

La Lettre
Schuman

L'actualité européenne de la semaine

Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnées et ses éditions en 6 langues (français, anglais, allemand, espagnol, polonais et ukrainien), elle apporte jusqu'à vous, depuis 15 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais

Versions :