Résultats

Seule candidate a sa succession, Mary Patricia Mc Aleese est rélue pour sept ans a la présidence de la république d'Irlande

Actualité

Corinne Deloy,  

Fondation Robert Schuman

-

1 octobre 2004
null

Versions disponibles :

FR

EN

Deloy Corinne

Corinne Deloy

Chargée d'études au CERI (Sciences Po Paris), responsable de l'Observatoire des élections en Europe à la Fondation Robert Schuman

Robert Schuman Fondation

Fondation Robert Schuman

L'actuelle Chef de l'Etat, Mary Patricia McAleese, seule candidate à la tête de l'Etat irlandais lors de la clôture des nominations vendredi 1er octobre à midi, a été réélue pour sept ans à la Présidence de la République d'Irlande.

« Je suis heureuse d'avoir été élue ainsi alors que je me préparais pour une campagne électorale contestée. Il y a sept ans, j'ai promis d'être la Présidente pour l'ensemble de la population et de bâtir des ponts entre les différentes communautés de la société irlandaise, j'ai l'intention de poursuivre ce rôle et de le porter jusqu'à son plein potentiel » a t-elle déclaré.

« Je suis enchanté que nous conservions pour les sept prochaines années une Présidente dont le charisme et les nombreux talents ne sont plus à démontrer » a affirmé le Premier ministre Bertie Ahern (Fianna Fail).

Agée de cinquante-trois ans, Mary Patricia McAleese, première Présidente de la République à être originaire d'Irlande du Nord, est désormais également la troisième à réaliser deux mandats consécutifs, le dernier en date ayant été Eamon de Valera qui exerça ses fonctions de 1959 à 1973.

Professeur de droit au Trinity College de Dublin puis à l'Université de Queen à Belfast, Mary Patricia McAleese avait été élue le 30 octobre 1997 comme candidate du Fianna Fail (qui signifie Soldats de la destinée en gaélique), formation de centre-droit actuellement au pouvoir. Cette année, elle se présentait comme candidate indépendante. Durant son premier mandat, Mary Patricia McAleese avait beaucoup travaillé à faire de l'Irlande une véritable terre d'accueil, tentant de rapprocher les différentes populations vivant dans le pays. Bien que la Constitution de 1937 (Bunreacht na hEireann) ne lui donne aucun pouvoir en la matière, la Présidente a également toujours suivi de très près et fortement encouragé le processus de réconciliation et de paix entre les Irlandais catholiques et protestants vivant dans la partie nord de l'île. En 1998, elle avait d'ailleurs provoqué un mini incident diplomatique en acceptant de recevoir la communion dans une église anglicane.

Le Président de la République d'Irlande, qui n'a dans le pays qu'un pouvoir de représentation, est élu pour un mandat de sept ans qui ne peut être renouvelé qu'une fois. Le poste est accessible à tout citoyen irlandais âgé d'au moins trente-cinq ans. Tout candidat à la fonction suprême en Irlande doit obligatoirement obtenir la signature de vingt membres de l'Oireachtas (Parlement irlandais) ou bien le soutien d'au moins quatre conseils de comtés. Les anciens Présidents (ou le Président sortant) sont seuls exempts de cette obligation. En 1997, deux candidats, Derek Nally et Dana Rosemary Scallon, avaient accédé à la candidature avec l'appui de comtés, une première dans l'histoire du pays.

Le Parti travailliste (LP) avait, après plusieurs déclarations contradictoires, décidé de ne pas présenter de candidat à l'élection présidentielle de même que la principale formation d'opposition du pays, le Fine Gael. Deux personnalités avaient cependant émis le souhait de se présenter aux suffrages des électeurs le 22 octobre prochain, date prévue pour l'élection présidentielle dans le cas où plusieurs candidats auraient été en mesure de la disputer. Il s'agit d'Eamon Ryan, député du Parti vert (GA-GP), et de Dana Rosemary Scallon, born again Christian, ancienne député européenne et candidate malheureuse à la précédente élection présidentielle où elle avait fini en troisième position au premier tour, recueillant 13,8% des suffrages. Ces deux candidats ne sont cependant pas parvenus à obtenir les soutiens obligatoires pour pouvoir être candidat à la fonction suprême.

Dana Rosemary Scallon, surtout connue pour avoir remporté pour l'Irlande le concours Eurovision de la chanson en 1970, a fortement regretté de ne pouvoir concourir. « Je suis déçue du fait que la démocratie ne soit pas mieux protégée. Le Président de la République doit être élu par le peuple, il n'appartient pas aux partis politiques de décider s'il doit ou non y avoir une élection » a t-elle déclaré le 1er octobre.

Mary Patricia McAleese, dont, selon les enquêtes d'opinion, les trois quarts des Irlandais (75%) souhaitaient le maintien à la tête de l'Etat, sera réinstallée dans ses fonctions au Aras an Uachtarain, la résidence des Présidents irlandais, le 11 novembre prochain.

Rappel des résultats de l'élection présidentielle du 30 octobre 1997

Participation : 47,6%

Source Ireland today

Pour aller plus loin

Élections en Europe

 
1-oee-slovaquie.jpg

Corinne Deloy

23 mars 2024

A la surprise générale, Ivan Korcok, ancien ministre des Affaires étrangères et européennes (2020-2022), est arrivé en tête du 1er tour de l’&eacu...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-28-33.2244.jpg

Corinne Deloy

11 mars 2024

L’Alliance démocratique, qui regroupe le Parti social-démocrate (PSD) dirigé par Luis Montenegro, le Centre démocrate social/Parti populaire (CDS/PP), chrétien...

Élections en Europe

 
1-oee-slovaquie.jpg

Corinne Deloy

4 mars 2024

Le 1er tour de l’élection présidentielle aura lieu le 23 mars en Slovaquie. 11 candidats se présentent à ce scrutin. Si aucun n’obtient plus de 50% des suffrage...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-28-33.2244.jpg

Corinne Deloy

19 février 2024

Le 9 novembre dernier, le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, a dissous l'Assemblée de la République, chambre unique du Parlement, et annoncé la tenue d’&ea...

La Lettre
Schuman

L'actualité européenne de la semaine

Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnées et ses éditions en 6 langues (français, anglais, allemand, espagnol, polonais et ukrainien), elle apporte jusqu'à vous, depuis 15 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais

Versions :