Analyse

Les Bulgares appelés aux urnes pour un double scrutin législatif et présidentiel

Élections en Europe

Corinne Deloy

-

18 octobre 2021
null

Versions disponibles :

FR

EN

Deloy Corinne

Corinne Deloy

Chargée d'études au CERI (Sciences Po Paris), responsable de l'Observatoire des élections en Europe à la Fondation Robert Schuman

Les Bulgares appelés aux urnes pour un double scrutin législatif et présidentiel

PDF | 158 koEn français

6 708 189 Bulgares sont appelés aux urnes les 14 et 21 novembre prochain pour désigner leur président de la République et les 240 membres de l'Assemblée nationale (Narodno sabranie), chambre unique du Parlement.

21 partis politiques et 7 coalitions sont en lice pour les élections législatives, les troisièmes organisées cette année.

En effet, à l'issue du scrutin du 4 avril dernier, le président de la République Roumen Radev avait donné mandat à chacune des 3 personnalités issues des 3 partis arrivés en tête du scrutin - le Premier ministre sortant Boïko Borissov (Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie, GERB), Slavi Trifonov (Un tel peuple existe, Ima takuv narod, ITN), et Kornelia Ninova (Parti socialiste, BSP) - pour former un gouvernement. En vain. Aucun n'est parvenu à rassembler une majorité sur son nom ou à trouver un accord pour mettre en place un gouvernement d'experts.

Le 11 juillet, de nouvelles élections législatives ont été organisées. Ces trois partis ont de nouveau pris la tête du scrutin, ITN devançant de quelques points (23,78% des suffrages) le GERB (23,21% des voix), le BSP prenant la 3e place (13,22%). Les dirigeants de ces 3 partis ont de nouveau été sollicités par le chef de l'Etat pour former un gouvernement. De nouveau, ils ont chacun échoué à rassembler une majorité.

Selon la Constitution bulgare, après l'échec de la formation du gouvernement, de nouvelles élections législatives doivent être organisées au plus tard deux mois après la dissolution de l'Assemblée. Celle-ci a eu lieu le 16 septembre. Le mandat de l'actuel président de la République, Roumen Radev, expirant le 21 janvier 2022, ce dernier a annoncé le 11 septembre dernier que les deux scrutins, présidentiel et législatif, auraient lieu le même jour, le 14 novembre. Un 2etour sera organisé, si nécessaire, le 21 novembre, pour l'élection présidentielle.

Ce double scrutin est une première en Bulgarie. Il pourrait contribuer à augmenter la participation aux élections législatives alors qu'on peut imaginer une certaine lassitude parmi les Bulgares avec ce 3e scrutin législatif en 7 mois. La simultanéité des élections est également une source d'économies.

Les élections législatives

Selon la dernière enquête d'opinion réalisée par l'institut Sova Harris, le GERB arriverait en tête des élections législatives du 14 novembre avec 24,2% des suffrages mais il resterait isolé. Le BSP prendrait la 2e place avec 19,1% des voix, suivi par Poursuivons le changement, coalition formée par le mouvement du même nom, fondé par Kiril Petkov et Asen Vassilev, Volt, parti social-libéral de Nastimir Ananiev, et Classe moyenne européenne (SEC) de Georgi Manev, qui obtiendrait 14,6% des voix et ITN qui recueillerait 14,4% des suffrages. Bulgarie démocratique, coalition libérale qui rassemble Oui Bulgarie, les Démocrates pour une Bulgarie forte et les Verts, dirigée par Hristo Ivanov, recueillerait 9% des voix. Enfin le Mouvement pour les droits et les libertés (DPS), parti représentant la minorité turcophone du pays, dirigé par Mustafa Karadayi, obtiendrait 8,7% des suffrages.

L'élément nouveau du 3e scrutin législatif réside dans l'émergence d'un nouveau mouvement, Poursuivons le changement, créé par Kiril Petkov, ministre de l'Economie, et Asen Vassilev, ministre des Finances du gouvernement d'experts dirigé par le Premier ministre sortant Yanev Stefan. Désigné le 12 mai dernier, ce gouvernement intérimaire détient le record de longévité pour un gouvernement de ce type en Bulgarie à ce jour. Le 16 septembre dernier, Kiril Petkov et Asen Vassilev ont quitté leurs postes respectifs pour se lancer dans la course électorale à la tête de leur mouvement. " Vous nous connaissez. Nous voulons poursuivre au cours des quatre prochaines années ce que nous avons réalisé lors des quatre derniers mois " a déclaré Kiril Petkov.

Plusieurs conditions sont requises pour intégrer ce nouveau mouvement : ne jamais avoir été membre d'un parti, avoir une carrière en dehors de la politique et enfin signer un contrat assurant de son intégrité personnelle. Beaucoup des membres du mouvement sont relativement jeunes et ont été formés à l'étranger.

La coalition Poursuivons le changement s'est fixé plusieurs priorités : mettre fin à la corruption et au vol, destituer le procureur général Ivan Guechev, ne pas augmenter les impôts, améliorer les secteurs de la santé et de l'éducation, attirer les investissements étrangers dans les technologies avancées, encourager les entreprises orientées vers l'export, accorder davantage de liberté aux petites et moyennes entreprises (PME) et répartir équitablement la prospérité.

" Le plus important est que le prochain parlement rassemble une majorité susceptible de gouverner. C'est la tâche la plus difficile. D'un point de vue économique, ce que j'ai pu voir au cours des 4 derniers mois, c'est que la Bulgarie n'est pas un pays pauvre, c'est un pays pillé " a déclaré AsenVassiliev.

Kiril Petkov, qui se positionne au centre sur l'échiquier politique, a déclaré que le mouvement ne collaborerait pas avec le GERB ou le DPS. En revanche, il s'est dit prêt à signer un pacte avec Bulgarie démocratique.

La campagne électorale a débuté le 15 octobre dernier.

Rappel des résultats des élections législatives du 11 juillet 2021 en Bulgarie

Participation  : 40,39%

Source : https://results.cik.bg/pi2021_07/rezultati/index.html

L'élection présidentielle

Le président de la République bulgare (et son vice-président avec lequel il forme un ticket) est élu pour un mandat de 5 ans, renouvelable une fois. Les candidats à la magistrature suprême peuvent être présentés par des partis politiques, des alliances électorales ou des comités d'électeurs. La fonction présidentielle est essentiellement honorifique en Bulgarie, le chef de l'Etat possède toutefois un pouvoir de veto lui permettant de renvoyer un projet de loi vers l'Assemblée nationale, ce qui oblige les députés à ouvrir un nouveau débat.

Le président de la République est le chef des armées, il conclut les traités internationaux et représente son pays à l'étranger.

La Constitution interdit l'appartenance du chef de l'Etat à un parti politique. Par ailleurs, le président et le vice-président ne peuvent pas être issus du même parti.

Les candidats à l'élection présidentielle des 14 et 21 novembre prochains sont les suivants :

– Roumen Radev, président sortant, et Iliana Iotova, soutenus par le BSP, Poursuivons le changement, ITN et Lève-toi Bulgarie ! Sortez les bandits ! ;

– Anastas Gerdzhikov, recteur de l'université de Sofia, Saint-Clément d'Ohrid, et Nevyana Miteva, appuyés par le GERB et de l'Union des forces démocratiques (ODS) ;

– Lozan Panov, président de la Cour suprême de cassation, et Maria Kassimova, soutenus par Bulgarie démocratique ;

– Mustafa Karadayi, (Mouvement pour les droits et les libertés) et Iskra Mihaylova. On notera que c'est la première fois que le parti qui représente la minorité turcophone de Bulgarie présente un candidat à l'élection présidentielle ;

– Milen Mihov, vice-président du Mouvement national (IMRO) et Mariya Tsvetkova ;

– Goran Blagoev, journaliste, et Ivelina Georgieva ;

– Aleksander Tomov (Parti social-démocrate) et Lachezar Avramov ;

– Kostadin Kostadinov (Renaissance) et Elena Guncheva ;

– Valeri Simeonov (Front national pour le salut de la Bulgarie, NFSB) et Tsvetan Manchev ;

– Veselin Mareshki (Volya) et Polina Tsankova;

– Svetoslav Vitkov (La voix du peuple) et Veselin Belokonski ;

– Volen Siderov (Ataka, A) et Magdalena Tasheva ;

– Boyan Rasate (Union nationale bulgare-Nouvelle démocratie) et Elena Vatashka ;

– Nikolay Malinov (Russophiles pour la renaissance de la patrie) et Svetlana Koseva ;

– Tsveta Kirilova, journaliste et animatrice de télévision, et Georgi Tatunov ;

– Luna Yordanova, chanteuse, et Iglena Ilieva ;

– Yolo Denev, écrivain, et Mario Filev ;

– Rosen Milenov, ancien officier de sécurité nationale, et Ivan Ivanov ;

– Ventsislav Angelov, politicien, et Darina Todorova ;

– Marina Malcheva et Savina Lukanova ;

– Yuri Elisavetov et Ivan Yordanov.

Roumen Radev a annoncé le 1er février dernier son souhait de se présenter pour un 2e mandat, de nouveau avec sa vice-présidente, Iliana Iotova.

Le président sortant est populaire dans le pays, notamment en raison de son soutien aux manifestations de l'été 2020. Selon la dernière enquête d'opinion réalisée par l'institut Alpha Research, il obtiendrait 42,6% des suffrages lors du 1er tour de scrutin. Roumen Radev recueille le soutien de 90% des sympathisants du BSP et de 80% de ceux de Lève-toi Bulgarie ! Sortez les bandits !, ainsi que des deux tiers des proches de ITN et de ceux de Poursuivons le changement.

Le recteur de l'université de Sofia, Saint-Clément d'Ohrid, prendrait la 2e place avec 28,1% des voix. Il est soutenu par 80% des sympathisants du GERB, mais également par les électeurs les plus diplômés et ceux qui vivent dans les grandes villes.

Lozan Panov obtiendrait 8,2% des suffrages.

En dépit de sa popularité et de son résultat élevé dans les enquêtes d'opinion, le chef de l'Etat sortant peut difficilement s'imposer dès le 1er tour de scrutin en raison du grand nombre de candidats.

Rappel des résultats de l'élection présidentielle des 6 et 13 novembre 2016 en Bulgarie

Participation : 56.28%(1er tour) et 50.44% (2e tour)

Source : http://results.cik.bg/pvrnr2016/tur2/president/index.html

Les Bulgares appelés aux urnes pour un double scrutin législatif et présidentiel

PDF | 158 koEn français

Pour aller plus loin

Élections en Europe

 
eu-flag-wind2.jpg

Pascale Joannin

17 juin 2024

Les dixièmes élections européennes, qui se sont tenues du 6 au 9 juin dans les 27 Etats membres de l’Union européenne, montrent une certaine stabilité dans le ...

Élections en Europe

 
666809ac484558269789976d21.jpg

Pascale Joannin

10 juin 2024

Les élections européennes se sont tenues du 6 au 9 juin dans les 27 Etats membres de l’Union européenne avec une participation qui serait supérieure à celle en...

Élections en Europe

 
2013-05-28-15-23-15.8733.jpg

Corinne Deloy

9 juin 2024

Contrairement à ce qu’avaient annoncé les enquêtes d’opinion, la Nouvelle alliance flamande (NVA) est sortie victorieuse des élections législatives du 9 j...

Élections en Europe

 
2013-05-28-15-36-02.4614.jpg

Corinne Deloy

9 juin 2024

Les Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB) de l’ancien Premier ministre (2009-2013, 2014-2017, 2017-2021) Boïko Borissov, sont arrivés en tê...

La Lettre
Schuman

L'actualité européenne de la semaine

Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnées et ses éditions en 6 langues (français, anglais, allemand, espagnol, polonais et ukrainien), elle apporte jusqu'à vous, depuis 15 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais

Versions :