Résultats

Le chef de l'Etat roumain sortant Klaus Iohannis arrive en tête du premier tour de l'élection présidentielle et affrontera l'ancienne Première ministre Viorica Dancila le 24 novembre

Élections en Europe

Corinne Deloy

-

12 novembre 2019
null

Versions disponibles :

FR

EN

Deloy Corinne

Corinne Deloy

Chargée d'études au CERI (Sciences Po Paris), responsable de l'Observatoire des élections en Europe à la Fondation Robert Schuman

Le chef de l'Etat roumain sortant Klaus Iohannis arrive en tête du premier tour ...

PDF | 138 koEn français

Le chef de l'Etat sortant Klaus Iohannis, qui se présentait en candidat indépendant mais était soutenu par le Parti national libéral (PNL), est arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle le 10 novembre en Roumanie. Il a recueilli 37,79% des suffrages, un résultat élevé mais inférieur à ce que les enquêtes d'opinion avaient prévu.

" Chers Roumains, victoire ! Nous avons réussi à vaincre le Parti social-démocrate de la façon la plus importante depuis trente ans. Des millions de Roumains du pays et de la diaspora ont voté pour notre projet : une Roumanie normale et la poursuite de l'important processus de transformation et d'amélioration du pays. Je remercie tous ceux qui m'ont fait confiance, les libéraux mais aussi les membres de la droite et ceux qui ne croient pas nécessairement en un parti particulier mais qui veulent la même chose que nous, une Roumanie normale " a déclaré Klaus Iohannis à l'annonce des résultats. " Mais la guerre contre le Parti social-démocrate n'est pas finie, nous avons encore un combat, une marche de plus à gravir dans deux semaines. Pour le deuxième tour de l'élection présidentielle, je demande à tous ceux qui ont manifesté pour protéger la justice, de venir voter. Chers Roumains, venez voter pour un pays normal" a-t-il ajouté.

Le président de la République sortant a fait campagne sur la défense de l'Etat de droit, la modernisation de l'Etat, la révision des lois liberticides et la poursuite du combat contre la corruption.

Il affrontera le 24 novembre prochain lors d'un deuxième tour de scrutin Viorica Dancila, ancienne Première ministre (2018-2019), qui a obtenu 22,32% des voix.

" Je suis heureuse que tous mes camarades des régions aient voté pour moi et de voir que je suis au deuxième tour malgré toutes les critiques et toute la campagne menée contre le Parti social-démocrate et contre moi " a déclaré Viorica Dancila à l'annonce des résultats. La sociale-démocrate (PSD) semblait soulagée d'avoir fait mentir certains sondages qui doutaient de sa capacité à figurer au deuxième tour. Si elle ne devait pas être élue le 24 novembre, elle aurait donc néanmoins réalisé une petite performance.

Selon Andrei Taranu, analyste politique, la polarisation due à la crise politique traversée par le pays récemment[1] a bénéficié aux deux principaux candidats. " Cette situation particulière a mis les seuls Klaus Iohannis et Viorica Dancila sous les projecteurs au cœur de la scène politique. Les autres candidats n'avaient aucune chance de se faire une place " a-t-il indiqué.

Dan Barna, dirigeant de l'Union Sauvez la Roumanie (USR), a pris la troisième place avec 14,95% des suffrages. Le candidat indépendant Mircea Diaconu, acteur et ancien député européen (2014-2019) soutenu par l'Alliance des libéraux et démocrates de l'ancien Premier ministre (2004-2008) Calin Popescu-Tariceanu, et par Pro Romania (PRO), conduit par l'ancien Premier ministre (2012-2015) Victor Ponta, a obtenu 8,86% des voix. Les dix autres candidats ont recueilli chacun moins de 6% des suffrages.

La participation s'est établie à 47,77%, soit - 5,4 points par rapport au premier tour de la précédente élection présidentielle du 2 novembre 2014. Il s'agit du plus faible taux jamais enregistré pour un scrutin présidentiel en Roumanie.

Selon toute vraisemblance, le président de la République sortant Klaus Iohannis devrait être reconduit pour un deuxième mandat à la tête de l'Etat le 24 novembre.

Résultats du premier tour de l'élection présidentielle du 10 novembre 2019 en Roumanie

Participation  : 47,77%

Source : http://prezidentiale2019.bec.ro/rezultate/

[1] Le gouvernement dirigé par Viorica Dancila a chuté le 10 octobre dernier à la suite du vote d'une motion de censure du parlement. Cinq jours plus tard, le président de la République Klaus Iohannis a nommé le dirigeant du Parti national libéral, Ludovic Orban, au poste de Premier ministre. Le gouvernement (minoritaire) que celui-ci a formé a obtenu le 4 novembre la confiance du parlement.

Le chef de l'Etat roumain sortant Klaus Iohannis arrive en tête du premier tour ...

PDF | 138 koEn français

Pour aller plus loin

Élections en Europe

 
2013-05-28-15-23-15.8733.jpg

Corinne Deloy

21 mai 2024

Le 9 juin, les Belges éliront les 150 députés de la Chambre des représentants, les 313 députés qui siègeront dans les Parlements wallon, bruxellois, fl...

Élections en Europe

 
2013-05-28-15-36-02.4614.jpg

Corinne Deloy

21 mai 2024

Le 5 avril dernier, le président de la République Roumen Radev a convié les Bulgares à se rendre aux urnes le 9 juin prochain pour renouveler les 240 membres de l’Ass...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-26-56.7014.jpg

Corinne Deloy

13 mai 2024

Il s’en est fallu de peu que le chef de l’Etat sortant Gitanas Nauseda soit réélu dès le 1er tour de l’élection présidentielle le 12 mai en Lituani...

Élections en Europe

 
2014-03-10-16-43-09.9897.jpg

Pascale Joannin

13 mai 2024

Du 6 au 9 juin, pour tenir compte des traditions de vote des pays, les Européens sont invités à élire leurs 720 représentants au Parlement européen, soit quin...

La Lettre
Schuman

L'actualité européenne de la semaine

Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnées et ses éditions en 6 langues (français, anglais, allemand, espagnol, polonais et ukrainien), elle apporte jusqu'à vous, depuis 15 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais

Versions :