Résultats

Vaira Vike-Freiberga est réelue présidente de la République de Lettonie, 20 juin 2003

Actualité

Corinne Deloy,  

Fondation Robert Schuman

-

20 juin 2003
null

Versions disponibles :

FR

EN

Deloy Corinne

Corinne Deloy

Chargée d'études au CERI (Sciences Po Paris), responsable de l'Observatoire des élections en Europe à la Fondation Robert Schuman

Robert Schuman Fondation

Fondation Robert Schuman

Comme attendu, Vaira Vike-Freiberga a été réélue le 20 juin dernier Présidente de la République de Lettonie par quatre-vingt huit suffrages sur quatre-vingt quatorze exprimés. Six parlementaires ont voté contre et six autres n'ont pas participé au vote. La Présidente sortante était l'unique candidate à sa propre succession.

Parmi les formations politiques représentées à la Saeima, Chambre unique du Parlement letton, les quatre partis de la coalition gouvernementale -Nouvelle Ere, Premier de Lettonie, l'Union pour la patrie et la liberté (TB/LNNK) et l'Union des fermiers et des Verts (ZSS)- ainsi que la formation d'opposition, le Parti du peuple (TP), s'étaient déclarés en faveur de la réélection de la Présidente sortante. « Les Lettons ont clairement exprimé leur soutien à la Présidente et je ne peux que les suivre » a déclaré le Premier ministre Einars Repse (Nouvelle Ere). La principale formation d'opposition, Pour les droits de l'homme en Lettonie unie (FHRUL), avait exprimé son souhait de proposer son propre candidat contre la Présidente sortante mais n'a pu finalement s'accorder sur le nom d'une personnalité. Quatre des vingt-quatre parlementaires du parti n'ont pas pris part à l'élection. Le Parti national de l'harmonie (TSP) s'est rallié, la veille de l'élection, à la candidature de Vaira Vike-Freiberga. De son côté, le Parti social-démocrate (LSDSP) avait mentionné des candidats probables, dont le leader Alfreds Rubiks, avant de renoncer à présenter l'un de ses membres.

Le Président de la République est élu, à bulletins secrets, à la majorité absolue des cent membres de la Saeima, Chambre unique du Parlement letton. Celle-ci peut décider de mettre fin à son mandat pendant une session à huis clos. Pour ce faire, une majorité des deux tiers des parlementaires est requise. Le mandat du Président de la République est renouvelable une fois. Le poste est accessible à tout citoyen letton âgé d'au moins quarante ans. Le Président représente l'Etat au niveau international, il nomme les représentants diplomatiques du pays et accrédite les représentants diplomatiques étrangers. Il est le chef des armées, dirige le Conseil national de sécurité et possède le droit d'amnistie. Le Président peut également prononcer la dissolution de la Saeima après un référendum populaire positif. De nouvelles élections législatives doivent alors avoir lieu dans les deux mois suivants. Enfin, le Président a le pouvoir de proposer de nouvelles lois au vote des parlementaires.

Agée de soixante-cinq ans, Vaira Vike-Freiberga entame son deuxième mandat à la tête de la Lettonie. Polyglotte, la Présidente parle, outre le letton, quatre autres langues : le français, l'anglais, l'allemand et l'espagnol. Elle a vécu en Allemagne, au Maroc, avant de rejoindre le Canada où elle a enseigné la psychologie de 1965 à 1998 à l'université de Montréal. Durant ses années d'exil, Vaira Vike-Freiberga a effectué de nombreux travaux de recherche sur les Dainas, chansons traditionnelles lettones. Elue à la Présidence de la République le 17 juin 1999, elle devint la première femme à exercer cette fonction en Europe orientale. Depuis sa première élection, Vaira Vike-Freiberga a toujours figuré parmi les personnalités politiques les plus appréciées de Lettonie. Sa popularité a néanmoins chuté il y a quelques mois, passant selon les enquêtes réalisées par l'institut Latvijas Fakti de 62,1% à 46,3% d'opinions favorables, après sa décision de soutenir l'intervention américaine en Irak. Sa réélection à la tête du pays était toutefois soutenue par 74% des Lettons, selon un sondage réalisé en mai dernier par l'institut SKDS. La Présidente s'est déclarée en faveur d'une élection au suffrage universel direct du Président de la République en lieu et place de l'élection parlementaire actuelle, une idée à laquelle une majorité de Lettons se déclare favorable.

La Présidente, qui a consacré son premier mandat à obtenir l'adhésion de son pays au sein de l'Union européenne et de l'OTAN, devra maintenant assurer un vote positif au référendum sur l'intégration européenne du pays qui se déroulera le 20 septembre prochain. La Lettonie figure parmi les pays candidats comme l'Etat comprenant le plus grand nombre d'eurosceptiques et sera la dernière à organiser son référendum. Peu avant sa réélection, Vaira Vike-Freiberga a déclaré « impossible d'imaginer que les Lettons puissent voter « non » au référendum (...) Je pense que lorsque le moment viendra de prendre une décision, les électeurs lettons regarderont les autres pays candidats et se demanderont si nous devons être les seuls à rester hors de l'Union européenne le 1er mai 2004 ». La Présidente a tenu à rappeler que le travail accompli ces dernières années était de la même importance que la fondation de l'Etat letton au début du XXème siècle. « C'est une phase irréversible et historiquement importante durant laquelle la Lettonie a prouvé qu'elle était capable en tant qu'Etat de recouvrer sa liberté et son indépendance, mais aussi de s'intégrer et de se développer au sein du monde dit libre. Nous devons maintenant travailler pour que la Lettonie puisse participer aux prises de décisions hors de ses frontières, soit capable de défendre ses intérêts et puisse se faire entendre » a t-elle déclaré.

Vaira Vike-Freiberga entrera en fonction le 8 juillet prochain, date à laquelle elle prêtera serment.

Pour aller plus loin

Élections en Europe

 
1-oee-slovaquie.jpg

Corinne Deloy

4 mars 2024

Le 1er tour de l’élection présidentielle aura lieu le 23 mars en Slovaquie. 11 candidats se présentent à ce scrutin. Si aucun n’obtient plus de 50% des suffrage...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-28-33.2244.jpg

Corinne Deloy

19 février 2024

Le 9 novembre dernier, le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, a dissous l'Assemblée de la République, chambre unique du Parlement, et annoncé la tenue d’&ea...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-24-16.5364.jpg

Corinne Deloy

12 février 2024

Alexander Stubb (Parti de la coalition nationale, KOK) a remporté l’élection présidentielle en Finlande. Il s’est imposé le 11 février au 2e tour de scru...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-24-16.5364.jpg

Corinne Deloy

29 janvier 2024

Alexander Stubb (Parti de la coalition nationale, KOK), est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle organisé le 28 janvier en Finlande. L&rs...

La Lettre
Schuman

L'actualité européenne de la semaine

Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnées et ses éditions en 6 langues (français, anglais, allemand, espagnol, polonais et ukrainien), elle apporte jusqu'à vous, depuis 15 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais

Versions :