Résultats

L'Union démocratique (HDZ) du Premier ministre sortant Andrej Plenkovic remporte les élections législatives en Croatie

Élections en Europe

Corinne Deloy

-

6 juillet 2020
null

Versions disponibles :

FR

EN

Deloy Corinne

Corinne Deloy

Chargée d'études au CERI (Sciences Po Paris), responsable de l'Observatoire des élections en Europe à la Fondation Robert Schuman

L'Union démocratique (HDZ) du Premier ministre sortant Andrej Plenkovic remporte...

PDF | 129 koEn français

Pari gagné pour l'Union démocratique (HDZ) du Premier ministre sortant Andrej Plenkovic qui a remporté les élections législatives le 5 juillet en Croatie. Le parti a obtenu 61 sièges au Hrvatski Sabor, chambre unique du Parlement. Le scrutin, initialement prévu pour décembre, a été anticipé de six mois. Le chef du gouvernement avait souhaité capitaliser sur sa gestion de la crise sanitaire due à la pandémie de coronavirus qui avait fait croître sa cote de popularité[1]. Une popularité qui aurait pu être mise à mal par la crise économique qui s'annonce. Les autorités craignaient en outre le développement d'une deuxième vague de l'épidémie à l'automne prochain. Le Premier ministre Andrej Plenkovic a donc choisi la bonne stratégie et réussit à distancer l'opposition social-démocrate alors que les deux forces étaient données au coude-à-coude dans les enquêtes d'opinion.

La coalition d'opposition de gauche, appelée Coalition pour un nouveau départ, conduite par le Parti social-démocrate (SDP) de Davor Bernardic, qui rassemble le Parti paysan (HSS) de Kreso Beljak, le Parti des retraités (HSU) de Silvano Hrelja, le Parti de l'engagement civique et du peuple (Snaga) de Goran Aleksic, l'Alliance civique libérale (GLAS) d'Anka Mrak Taritas, l'Assemblée démocratique d'Istrie (IDS) de Boris Miletic, a remporté 44 sièges.

Le Mouvement patriotique (Domovinski Pokret, DPMS), parti populiste de droite créé en février dernier par Miroslav Skoro, allié à la Coalition des souverainistes (alliance formée pour les élections européennes du 26 mai 2019 par le Parti conservateur (HKS), la Croissance (Hrast), le Parti des droits-Dr Ante Starcevic (HSP-AS) et les Patriotes unis (UHD)) et avec le Bloc pour la Croatie, a pris la troisième place avec 13 élus.

Most-Nezavisnih Lista (Pont-Listes indépendantes) de Bozo Petrov et la Coalition gauche-verte, formée par Nous pouvons (Mozemo), la Nouvelle gauche (NL) et Développement durable de Croatie (ORaH), ont chacun remporté 8 sièges.

La participation a été plus faible que lors des précédentes élections législatives du 11 septembre 2016. Moins d'un Croate sur deux (46,85%) se sont rendus aux urnes dans des circonstances certes exceptionnelles (- 7,5 points).

Résultats des élections législatives du 5 juillet 2020 en Croatie

Participation : 46,85%

Source : https://www.izbori.hr/sabor2020/rezultati/1

"Nous avons eu un mandat difficile et les défis qui nous attendent pourraient être encore plus importants. Ils nécessitent de la responsabilité, de l'expérience et des connaissances. Un nouveau gouvernement doté d'un nouveau mandat sera capable de faire face aux retombées de la crise sans précédent causée par le coronavirus. En ces temps difficiles en matière de santé publique comme d'économie, la Croatie mérite d'être dirigée par des gens expérimentés et responsables. La Croatie est confrontée à de graves défis qui exigent de nous responsabilité, savoir-faire et expérience. C'est exactement ce que nous avons proposé aux électeurs croates[2]" a affirmé le Premier ministre sortant Andrej Plenkovic durant la campagne électorale. Le chef du gouvernement et son parti, le HDZ, sortent renforcés du scrutin. "Ils sont dans une position plutôt confortable à présent puisqu'ils vont pouvoir choisir leurs partenaires et pourraient ne pas avoir à négocier avec leurs opposants à droite du spectre politique" a déclaré Berto Salaj, professeur de science politique de l'université de Zagreb. Sociologue dans le même établissement, Dragan Bagic a souligné : "Ce qui s'annonçait comme une longue nuit incertaine s'est transformé en un bref laps de temps en résultat incontestable. Il existe divers scénarios mais cette majorité sera contrôlée par l'Union démocratique et il s'agira pour l'essentiel d'un gouvernement dirigé par Andrej Plenkovic".

Le parti du Premier ministre sortant pourrait engager des négociations avec le Mouvement patriotique de Miroslav Skoro mais ce dernier n'a pas forcément intérêt à accéder au pouvoir. "Nous pouvons être satisfaits : cinquante jours après notre création, nous sommes déjà la troisième force politique de Croatie. Certains attendaient plus, un miracle. Toutefois, il faut être réaliste lorsque l'on fait de la politique et je suis réaliste" a déclaré l'ancien chanteur.

"Nous proposons des changements clairs pour un nouveau départ pour la Croatie" avait déclaré le dirigeant du SDP. Davor Bernardic, qui a proposé de démissionner à l'annonce des résultats décevants pour son parti –, n'aura pas convaincu ses compatriotes. Le parti échoue pour la troisième fois consécutive aux élections législatives. Plus encore, il a perdu son fief, Zagreb, tombé dans l'escarcelle de la Coalition gauche-verte.

Les analystes politiques expliquent la défaite de la gauche sociale-démocrate par la présence de la Coalition gauche-verte qui a su séduire une partie des électeurs, notamment dans la capitale victime d'un tremblement de terre le 22 mars dernier. Beaucoup d'entre eux accusent également le dirigeant du SDP Davor Bernardic de manquer de charisme.

[1] La Croatie a enregistré 2 539 cas de personnes touchées par le Covid-19 et 107 morts (chiffres du 1er juillet). [2] La Commission européenne prévoit une chute de 9,10% du PIB croate en 2020 alors que le pays connaît traditionnellement des taux de croissance supérieurs à 2,50%.

L'Union démocratique (HDZ) du Premier ministre sortant Andrej Plenkovic remporte...

PDF | 129 koEn français

Pour aller plus loin

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-28-33.2244.jpg

Corinne Deloy

19 février 2024

Le 9 novembre dernier, le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, a dissous l'Assemblée de la République, chambre unique du Parlement, et annoncé la tenue d’&ea...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-24-16.5364.jpg

Corinne Deloy

12 février 2024

Alexander Stubb (Parti de la coalition nationale, KOK) a remporté l’élection présidentielle en Finlande. Il s’est imposé le 11 février au 2e tour de scru...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-24-16.5364.jpg

Corinne Deloy

29 janvier 2024

Alexander Stubb (Parti de la coalition nationale, KOK), est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle organisé le 28 janvier en Finlande. L&rs...

Élections en Europe

 
2013-05-28-16-24-16.5364.jpg

Corinne Deloy

15 janvier 2024

Le 28 janvier, pour le premier tour de l’élection présidentielle en Finlande, 9 personnes sont en lice. Si aucun candidat ne recueille plus de la moitié des suffrages, un se...

La Lettre
Schuman

L'actualité européenne de la semaine

Unique en son genre, avec ses 200 000 abonnées et ses éditions en 6 langues (français, anglais, allemand, espagnol, polonais et ukrainien), elle apporte jusqu'à vous, depuis 15 ans, un condensé de l'actualité européenne, plus nécessaire aujourd'hui que jamais

Versions :