Observatoire des Élections en Europe

Open panel Open panel
Observatoire des Élections en Europe
Politique et démocratie
Bulgarie - Législatives

En Bulgarie, le mouvement ''Poursuivons le changement'' s'impose aux élections législatives et le chef de l'Etat sortant Roumen Radev est en bonne position pour être réélu le 21 novembre prochain

En Bulgarie, le mouvement ''Poursuivons le changement'' s'impose aux élections législatives et le chef de l'Etat sortant Roumen Radev est en bonne position pour être réélu le 21 novembre prochain

15/11/2021 - Résultats

Elections législatives*

" Poursuivons le changement ", coalition fondée par Kiril Petkov, ancien ministre de l'Economie, et Asen Vassilev, ancien ministre des Finances, du gouvernement d'experts dirigé par Yanev Stefan, a créé la surprise en arrivant en tête des élections législatives organisées, pour la troisième fois cette année, le 14 novembre en Bulgarie avec 25,34% des suffrages selon des résultats encore partiels. Le 16 septembre, Kiril Petkov et Asen Vassilev avaient quitté leurs portefeuilles ministériels pour se lancer dans la course électorale.
La coalition " Poursuivons le changement " devrait donc être appelée à former le prochain gouvernement. " La Bulgarie a besoin d'un gouvernement qui fonctionne normalement (...) Il y a une majorité. La Bulgarie va être gouvernée par un cabinet normal (...) Gauche, centre ou droite, peu importe (...) Si nous pouvons stopper la corruption et redistribuer l'argent pour le bien-être des contribuables, alors nous devrions pouvoir nous entendre avec de nombreux partis  " a affirmé Kiril Petkov.

" Poursuivons le changement " pourrait s'allier au Parti socialiste (BSP), dirigé par Kornelia Ninova, et à Bulgarie démocratique (coalition libérale qui rassemble Oui Bulgarie, les Démocrates pour une Bulgarie forte et les Verts) conduite par Hristo Ivanov. Ces deux partis n'ont cependant recueilli que respectivement 10,35% et 5,92% des suffrages. Il pourrait aussi négocier avec Un tel peuple existe (Ima takuv narod, ITN) de Slavi Trifonov qui était arrivé en tête des précédentes élections législatives du 11 juillet dernier, et qui a obtenu 9,75% des voix.

" Il y a une soif d'alternance (...) les gens sont donc enclins à voter pour les partis du changement qu'ils jugent capables de former un gouvernement " a souligné Boriana Dimitrova, directrice de l'institut d'opinion Alpha Research, ajoutant " Les deux nouveaux venus - Kiril Petkov et Asen Vassilev - sont très enthousiastes mais ils ont peu d'expérience. ". Elle exprime sa crainte que la prochaine coalition gouvernementale soit instable.
" Il sera difficile de former une coalition avec des partis auxquels le nouveau parti Poursuivons le changement a pris beaucoup d'électeurs " a renchéri Ivan Krastev, politologue, président du Centre for Liberal Strategies de Sofia.

La coalition " Poursuivons le changement " s'est fixé plusieurs priorités : mettre fin à la corruption et au vol, destituer le procureur général Ivan Guechev, ne pas augmenter les impôts mais améliorer la collecte des taxes, réformer les secteurs de la santé et de l'éducation, attirer les investissements étrangers dans les technologies avancées, encourager les entreprises orientées vers l'export, accorder davantage de liberté aux petites et moyennes entreprises (PME), répartir équitablement la prospérité et rétablir la confiance des citoyens dans leurs institutions. La coalition est favorable à l'ancrage de la Bulgarie dans l'Union européenne et dans l'OTAN.

Les Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB) de l'ancien Premier ministre (2009-2013, 2014-2017 et 2017-2021) Boïko Borissov ont pris la deuxième place des élections législatives en obtenant 22,43% des voix. Le Mouvement pour les droits et les libertés (DPS), parti représentant la minorité turcophone du pays dirigé par Mustafa Karadayi, a recueilli 13,68% des suffrages.
La participation a été très faible, ce qui s'explique en partie par une certaine fatigue électorale trois scrutins législatifs en sept mois (4 avril et 11 juillet). Moins d'un électeur sur quatre (39,10%) a rempli son devoir civique.


Résultats des élections législatives du 14 novembre 2021 en Bulgarie


Participation : 39,10%



Source : https://results.cik.bg/pvrns2021/tur1/rezultati/index.html

Election présidentielle

Le 14 novembre, les Bulgares étaient également appelés à désigner leur chef de l'Etat.
Roumen Radev, qui se présente avec Iliana Iotova et soutenu par le BSP, Poursuivons le changement, Un tel peuple existe et Lève-toi Bulgarie ! Sortez les bandits ! (Izpravi se BG! Moutri van!), est arrivé en tête du scrutin avec 49,4% des suffrages.
Roumen Radev affrontera lors du deuxième tour le 21 novembre prochain le recteur de l'université de Sofia-Saint-Clément-d'Ohrid, Anastas Gerdzhikov, allié à Nevyana Miteva, candidats du GERB et de l'Union des forces démocratiques (ODS), qui ont recueilli 22,41% des voix.
Mustafa Karadayi (allié à Iskra Mihaylova), le candidat du Mouvement pour les droits et les libertés, parti qui présentait pour la première fois un candidat à l'élection présidentielle, a recueilli 12,37% des suffrages.

Roumen Radev est populaire en Bulgarie, notamment en raison de son soutien aux manifestations de l'été 2020. " C'est un général, un homme viril, catégorique dans ses opinions, nationaliste modéré. Il s'est forgé une image de chef" a souligné Anna Krasteva, professeur de sociologie politique de la Nouvelle université bulgare.
Le président sortant a échoué de peu à s'imposer dès le 1er tour en raison du grand nombre de candidats (21). Sauf énorme surprise, il devrait néanmoins remporter un second mandat à la tête de la Bulgarie le 21 novembre prochain.

La participation a été faible : elle s'est élevée à 38,90%, soit -17,38 points par rapport au 1er tour de la précédente élection présidentielle du 6 novembre 2016.

Résultats du premier tour de l'élection présidentielle du 14 novembre 2021 en Bulgarie


Participation : 38,90%



Source : https://results.cik.bg/pvrns2021/tur1/rezultati/index.html
Directeur de la publication : Pascale JOANNIN